Il s’agirait, selon le leader travailliste Isaac Herzog, d’une illustration du « fascisme bourgeonnant » en Israël. Dans son éditorial de mercredi, le quotidien Haaretz (centre gauche) estime que le texte vise à « humilier » et « diaboliser » les organisations concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *