C'est le moment de citer le livre de François Lenglet (journaliste économique de référence) qui considère que le libre échange a atteint ses limites et que l'on entre dans un cycle de repli économique et identitaire, repli par ailleurs nécessaire pour des raisons écologiques.

 

J'ajouterais que la rédaction est assez pédagogique..Dommage qu'il soit passé presque inaperçu à sa sortie.

 

La fin de la mondialisation de François Lenglet, éditions Fayard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *